Merci aux  visiteurs qui ont fait progresser ce site
et qui l'ont fait connaître.



Derrière le destin exceptionnel d'une fille de métayer de Chalosse entraînée vers d'autres cieux en Amérique latine par le grand humaniste que fut Pascal Duprat, c'est tout le petit monde savoureux des Landes d'autrefois que ressuscite pour nous Alain Lamaison, avec sa verve habituelle appuyée sur une solide connaissance de son sujet et de ses personnages dont on ne se sépare qu'à regret après les avoir rencontrés.          Jacques de Cauna.
 
Bonjour Alain
Tu peux te vanter de m’avoir tenue en haleine avec ces deux tomes qui retracent la vie d’Hagetmau durant les deux guerres qui ont marqué notre histoire, et les esprits. Documentation solide ; je pense que tu es né bien après 45. Moi en 36 et je me souviens de l’ambiance de l’époque.
Belle rétrospective avec des personnages détestables mais d’autres tellement attachants, tels qu’ils existent dans la vie réelle. J’ajoute que c’est très bien écrit et que tu restitues parfaitement la mentalité de l’époque de cette tranche de la population bien-pensante… complètement bornée et dépourvue d’humanité.
Et je me demande ou je te demande où est la part de vérité dans cette histoire. Je suppose qu’ayant eu connaissance de certains faits tu les fais vivre par des personnages imaginaires, ce que nous faisons souvent. Cela permet de respecter l’anonymat et nous donne une grande liberté.
En tout cas bravo, Hagetmau peut te rendre hommage, tu l’as bien mérité. Et tu ressuscites un de ses brillants éléments !
La fin est magnifique ; il me reste le regret de quitter une époque que je connais un peu pour l’avoir évoquée dans quelques romans, et une aventure humaine bouleversante qui laisse au cœur la nostalgie que l’on éprouve en quittant des êtres d’exception.
Encore toute mon admiration pour ce beau travail.
Mad’

 

Nous venons de terminer  le tome 1 "Une dame de Chalosse".  MAGNIFIQUE !!!, un bel hommage à nos anciens.

Un grand MERCI à vous. A quand le Tome 2 ?  Bonne Journée !      Mme J. Danné

Bonsoir,          Armantine était une femme formidable, j'ai été passionnée par votre roman. J'ai commencé la lecture dimanche soir en rentrant et j'ai terminé à 1h30 lundi matin.
Une vie dans une région de Chalosse, tellement véridique, conflit entre deux familles.     Roseline Brangier-Doret
"Une dame de Chalosse" vite, vite la suite, Alain ! J'ai lu le livre d'une traite ; on commence et on ne lâche plus. Amicalement.     Colette Capbern.
Roman historique :

Saga "Une Dame de Chalosse"
tome 1  ARMANTINE
 :
238 pages
ISBN 978 2366 660982
***

Ce 1er tome, axé sur le conflit de 14/18, évoque la vie particulièrement active d’Armantine, fille d’un métayer de Chalosse, laquelle connut une existence très surprenante pour l’époque.
À 13 ans, elle entra au poste de lingère au service du député local. Elle le suivit lors de sa nomination à Paris, puis au Chili lorsqu’il prit le poste d’ambassadeur et elle devint sa gouvernante.
Armantine restera toute sa vie marquée par l’humanisme de cet homme qui lui apprit également à lire. Ce fut elle qui reçut les dernières paroles de son mentor, lors de son décès survenu à bord du bateau qui le ramenait en France.
Ayant connu le meilleur au service de l’ambassadeur, elle préféra reprendre son premier métier de fermière et de pailleuse de chaises plutôt que de se voir employée par des bourgeois parvenus et peu enclins à considérer les gens de maison.
La grande guerre n’épargna pas ses jumeaux qui connurent des destins différents dans un imbroglio familial compliqué.
On trouve aussi dans le texte un clin d’œil adressé aux pailleuses, ces ouvrières de l’industrie de la chaise, activité aujourd’hui disparue, que l’auteur a tenu à honorer ici à travers de savoureux dialogues. 





Roman historique :

Saga "Une Dame de Chalosse"
tome 1  ARMANTINE
 :
238 pages
ISBN 978 2366 660982
***

 
Ayant obtenu son diplôme d’institutrice Andréa, petite fille d’Armantine, se voit nommée à l’école de Monségur, à 5 kilomètres d’Hagetmau.
Hélas, la ligne de démarcation qui sépare la France en deux entités, l’empêche de rendre visite à ses parents autant de fois qu’elle l’aurait souhaité. Néanmoins, son dynamisme va l’emmener à prendre des responsabilités au sein du groupe du maquis d’Agès et, avec Luce, sa sœur de lait, elle va entrer dans l’organisation qui fait passer des clandestins en zone libre.
Au cœur de cette tourmente mondiale, Hermann Lübeln, un professeur de français de Düsseldorf, aura la responsabilité du poste allemand d’Hagetmau. Cet intellectuel fera preuve d’humanisme et prendra d’énormes risques en restant laxiste sur la surveillance du secteur, comportement qui lui vaudra de cruelles représailles.
Pierre, le jumeau de Pascal qui s’était expatrié, reviendra à Hagetmau et les secrets de famille finiront par être dévoilés car, comme le disait Armantine, “c’est la vérité qui nous fait avancer”.
Alain Lamaison évoque ici une période dramatique de l’Histoire afin de rendre hommage à tous ceux et celles qui trouvèrent le courage d’entrer en résistance ou qui firent preuve de témérité en aidant des êtres persécutés à trouver la liberté au-delà de la ligne de démarcation.

 



Créer un site
Créer un site